Plan de fréquences: «La qualité des projets plus importante que jamais»

Karim Ibourki dirige le CSA depuis un an.
Karim Ibourki dirige le CSA depuis un an. - Olivier Polet

Plan de fréquences oblige, le régulateur de l’audiovisuel, le CSA, va être placé sous les feux de la rampe l’année prochaine. Début janvier, l’appel d’offres pour les candidats aux fréquences radios FM et DAB+ (radio numérique) va être lancé. Sur base des dossiers qui lui auront été adressés, le CSA aura alors la délicate tâche de désigner ceux qui obtiendront les précieuses fréquences. Karim Ibourki, président du CSA, balise les enjeux autour de ce dossier et évoque les autres grands chantiers de l’institution

Avez-vous des précisions sur la date de lancement de l’appel d’offres ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct