Après un mois de crise, le Roi reprend la main

Après un mois de crise, le Roi reprend la main

Vous vous demandiez peut-être où était le Roi ce dernier mois, alors que le gouvernement tanguait, que la suédoise mourait, que l’orange bleue était plantée, que celle-ci menaçait de tomber à son tour ? Il était là, en contact régulier avec le cabinet du Premier ministre, mais dans l’ombre. Une crise politique est « le » moment où l’on recourt traditionnellement à lui. « Le » moment où il dispose encore d’un certain pouvoir constitutionnel. Mais Charles Michel et la suédoise n’ont pas choisi d’impliquer Philippe dans la première crise gouvernementale de son règne. Ni de lui demander d’intervenir pour donner du temps au temps.

Jusqu’à mardi soir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct