Démission du gouvernement Michel : un mélange de tristesse et d’espoir pour la FGTB

Robert Verteneuil © Belga
Robert Verteneuil © Belga

C’est un sentiment à la fois de tristesse et d’espoir qui anime la FGTB, car il y a sans doute des opportunités à saisir, a réagi mercredi matin Robert Vertenueil, président de la FGTB, à l’annonce d’un gouvernement démissionnaire.

«Le spectacle n’est pas beau à voir et cela ne va pas redorer l’image des leaders de ce pays auprès de la population», indique le président de la FGTB.

En même temps ce coup de tonnerre dans la vie politique belge pourrait s’apparenter à un «STOP» à l’hémorragie sociale, selon le syndicaliste.«Le temps de la reconstruction sociale est arrivé.»

Dès lors, la FGTB lance un appel à la responsabilité des partenaires sociaux. «Il faut faire fonctionner la démocratie économique et conclure un accord interprofessionnel pour obtenir une hausse du pouvoir d’achat», ponctue Robert Vertenueil.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct