Première comparution pour l’accusé Nemmouche

Mehdi Nemmouche a passé ces quatre dernières années en détention, en régime de haute sécurité.
Mehdi Nemmouche a passé ces quatre dernières années en détention, en régime de haute sécurité. - DR.

Plus de quatre ans après les faits, le procès de l’attentat du Musée juif de Belgique s’ouvre ce jeudi devant la Cour d’assises de Bruxelles. L’audience préliminaire, purement administrative, se déroule en présence des deux accusés, Mehdi Nemmouche (33 ans) et Naser Bendrer (30). Les deux Français doivent répondre de quatre assassinats, pour le premier, et de complicité d’assassinats, pour le second, dans un contexte terroriste.

Le 24 mai 2014, Emmanuel et Miriam Riva, un couple de touristes israéliens, Dominique Sabrier, une bénévole de nationalité française, et Alexandre Strens, un employé du musée, ont perdu la vie au cours de cet attentat qui visait la communauté juive de Bruxelles. Le premier commis au nom de l’État islamique sur le sol européen. Les quatre victimes ont été froidement abattues, à bout portant pour certaines d’entre elles, par un tireur ayant agi seul, armé notamment d’un revolver et d’une kalachnikov.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct