Brexit: des mesures temporaires pour éviter de «fermer le ciel»

En cas de «
no deal
», la liberté de circulation dans les airs s’arrête pour la Grande-Bretagne dans l’espace aérien des 27 restants. Et réciproquement.
En cas de « no deal », la liberté de circulation dans les airs s’arrête pour la Grande-Bretagne dans l’espace aérien des 27 restants. Et réciproquement. - Reuters.

Depuis 1997, en application de la libre circulation des biens et des personnes, l’Europe a adopté un « espace européen commun ». Toutes les compagnies aériennes européennes peuvent y évoluer librement, sans autre autorisation que de s’intégrer dans les horaires disponibles. C’est cette liberté qui a suscité le succès des compagnies low cost, notamment Ryanair et EasyJet. C’est ainsi qu’une compagnie comme Ryanair peut non seulement relier Dublin à Bruxelles mais aussi proposer des liaisons entre Charleroi et de nombreuses destinations en Italie, Espagne, France… qui n’ont rien à voir avec le pays d’origine de la compagnie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Mobilité