RD Congo: pourquoi le report des élections pourrait être mal perçu

Les partisans du candidat de l’opposition Martin Fayulu - formant de la main le chiffre 4, celui de leur favori sur la liste électorale - restaient déterminés, mercredi à Kinshasa.
Les partisans du candidat de l’opposition Martin Fayulu - formant de la main le chiffre 4, celui de leur favori sur la liste électorale - restaient déterminés, mercredi à Kinshasa. - AFP.

Alors que les élections, un triple scrutin provincial, législatif et présidentiel, auraient dû avoir lieu ce dimanche 23 décembre, la Commission électorale a décidé de les reporter d’une semaine. Le président de celle-ci, Corneille Nangaa, a dû reconnaître que le déploiement du matériel électoral accusait des retards et en particulier l’acheminement des fiches prévues pour dresser les procès-verbaux du vote.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct