Crise gouvernementale: le scénario d’une collaboration provisoire

Toute la journée de mercredi, le roi Philippe a reçu les premiers présidents de parti
: Benoît Lutgen (CDH)...
Toute la journée de mercredi, le roi Philippe a reçu les premiers présidents de parti : Benoît Lutgen (CDH)... - Belga.

La crise politique est entrée dans une phase plus « classique », si l’on ose dire, ce mercredi. Après la démission du gouvernement mardi soir, le Roi a entamé ses contacts exploratoires avec les présidents de partis, Benoît Lutgen (CDH), Gwendolyn Rutten (VLD), Bart De Wever (N-VA), puis Elio Di Rupo (PS). Ce jeudi, de nouveaux entretiens sont prévus. Le matin, sont ainsi conviés au Palais de Bruxelles la présidente de Groen, Meyrem Almaci, les coprésidents d’Ecolo, Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet, et le président du SP.A, John Crombez. Les présidents du MR et du CD&V devraient suivre l’après-midi. Et il nous revient que les patrons de Défi et du PTB pourraient également être auditionnés, comme ils l’avaient été lors de la formation du gouvernement. L’extrême droite resterait, elle, exclue des ors du Palais, comme de coutume.

Que donnent ces premières audiences ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct