Deux touristes scandinaves tuées au Maroc: la piste terroriste confirmée

Louisa Versterager et Maren Ueland devaient faire l’ascension du Toubkal le lundi 17 décembre.
Louisa Versterager et Maren Ueland devaient faire l’ascension du Toubkal le lundi 17 décembre. - DR.

Depuis Rabat

La scène est apocalyptique ce lundi 17 décembre au matin. Dans un coin isolé près du village d’Imlil (70 kilomètres de Marrakech), dernière halte avant l’ascension du Toubkal, des touristes français et quelques villageois sont intrigués par une tente isolée. Ils s’y rendent aussitôt et découvrent une scène macabre. Dénudées, deux jeunes touristes froidement égorgées gisent dans une mare de sang, les têtes quasiment décapitées. Tout le village est sous le choc : jamais un crime aussi crapuleux n’a pu avoir lieu dans cette région dont la population, montagnarde et berbérophone, vit essentiellement du tourisme européen. Des centaines, voire des milliers d’amoureux de la montagne s’y rendent chaque année pour le plus grand intérêt de la population locale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct