Le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, «une catastrophe pour les autorités» selon Nicolas Gosset

Pour Ashraf Ghani, président afghan, la perte de l’aide militaire américaine pourrait compliquer la donne sur le terrain mais pourrait également s’avérer être un terrain propice aux négociations de paix avec les Talibans.
Pour Ashraf Ghani, président afghan, la perte de l’aide militaire américaine pourrait compliquer la donne sur le terrain mais pourrait également s’avérer être un terrain propice aux négociations de paix avec les Talibans. - Reuters

Pour Nicolas Gosset, chercheur « Eurasie » à l’Institut royal supérieur de défense (IRSD), la décision de Trump est une mauvaise surprise… même si c’était une promesse de campagne.

Une décision lourde de conséquences ?

Pour les Afghans certainement. Le président Ashraf Ghani attend un soutien effectif des Américains pour les années à venir. Vu l’état des forces armées afghanes et leurs capacités à faire face aux talibans sur le terrain, c’est compliqué. Réduire de moitié les forces américaines sur place va inévitablement avoir des répercussions.

On pouvait s’y attendre ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct