Crise gouvernementale: des affaires courantes pour quoi faire? Chaque parti a sa liste

©PhotoNews
©PhotoNews

Au Terme de deux jours et demi de consultations, le Roi a donc tranché vendredi midi et mis, au moins temporairement, fin à la crise politique qui agitait le pays : il a accepté la démission du gouvernement minoritaire Michel bis (MR, CD&V, VLD). Qui est donc officiellement en affaires courantes. Que va-t-il se passer désormais ? Que vont faire les partis durant ces affaires courantes ? Quelles politiques souhaitent-ils faire passer malgré le gouvernement démissionnaire ? Réponses.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct