Dans la construction, des stages pour endiguer la pénurie de main-d’œuvre

Former le stagiaire permet aussi de lui inculquer l’esprit d’entreprise.
Former le stagiaire permet aussi de lui inculquer l’esprit d’entreprise. - R. Milutin

Les murs de briques rouges sont dressés vers le ciel hésitant, dans l’attente d’un toit. Des quadrilatères s’y découpent. Le gros œuvre n’est pas fermé. Sur ce chantier de la société Thomas & Piron, dans une rue tranquille de Fayt-lez-Manage, l’équipe de maçons s’active avant les congés de fin d’année.

Passant d’une pièce à l’autre, portant une pelle ou un sac, un jeune homme à lunettes obéit aux ordres de ses collègues plus âgés. Logan Toubeau compte seulement seize printemps mais il affiche un volontarisme et une disponibilité à toute épreuve. « J’ai commencé mon stage en septembre, explique-t-il. J’étais dans l’enseignement professionnel mais je voulais travailler et gagner de l’argent. Alors, je me suis inscrit au Cefa de Fontaine-l’Evêque. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct