Vers la disparition programmée de l’hépatite C

Il fallait effectuer une écho du foie afin de calibrer les dommages. Désormais, cet examen ne sera plus nécessaire pour obtenir le médicament.
Il fallait effectuer une écho du foie afin de calibrer les dommages. Désormais, cet examen ne sera plus nécessaire pour obtenir le médicament. - Reporters.

Bonne nouvelle au pied du sapin de l’an neuf : tous les patients atteints d’hépatite C bénéficieront du remboursement de ces médicaments, même à un stade précoce de la maladie. Or, cette maladie provoque chaque année 300 décès, davantage que le sida. Maggie De Block (Open VLD), ministre de la Santé publique, se réjouit de l’élargissement du remboursement : « Cela permettra d’améliorer la qualité de vie de nombreux patients ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct