À Bruxelles, 1.000 ménages sont privés d’électricité chaque année

À Bruxelles, 1.000 ménages sont privés d’électricité chaque année

Emma, bruxelloise, la trentaine, vit sans électricité depuis trois ans. « Un choix motivé par l’angoisse de la facture qui tombe, explique-t-elle. Je me débrouille avec des lampes à pile, une petite gazinière de camping pour cuisiner. J’ai le courant dans la cave commune, ce qui me permet de recharger mon ordinateur et mon téléphone. Le gaz est inclus dans mon loyer et sur un compteur partagé. J’ai de l’eau chaude. Même si ce n’est pas évident, surtout en hiver, je vis dignement ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct