Les libraires grignotent des parts de marché à Amazon

Pour les libraires indépendants - ici la librairie Tropismes, partenaire de Librel.be - le livre numérique n’est qu’un revenu mineur mais c’est un terrain qui ne peut être abandonné.
Pour les libraires indépendants - ici la librairie Tropismes, partenaire de Librel.be - le livre numérique n’est qu’un revenu mineur mais c’est un terrain qui ne peut être abandonné. - Pierre-Yves Thienpont.

Ce n’est guère plus qu’un frémissement, mais il représente l’aboutissement du travail quotidien des libraires de proximité et leur investissement dans le livre numérique. Désormais, près de 10.000 livres numériques sont vendus chaque année via librel.be, la plateforme des libraires indépendants de Wallonie-Bruxelles, un commerce qui échappe ainsi aux géants du secteur – Amazon, Google Play et consorts.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+