Budget mobilité au rancart

Adopté par le gouvernement fédéral en juillet, le budget mobilité offrait une alternative – facultative pour les employeurs – à la voiture de société. Plus précisément : un montant que le travailleur aurait pu utiliser pour une voiture «  plus respectueuse pour l’environnement » et/ou des moyens de transport durables (abonnement de transport en commun, vélo…), avec la possibilité de recevoir le solde éventuel en espèces. Le budget mobilité n’a pas été voté avant la chute de la suédoise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct