lesoirimmo

Emma Plasschaert, championne du monde de voile: «Le consulat a dû amener un drapeau!»

©Eric Lalmand
©Eric Lalmand

En voile, c’est une tradition. A l’issue de la « medal race » de chaque grande compétition, l’équivalent d’une finale dans un autre sport, les trois premiers agitent le drapeau de leur pays depuis leur bateau. Et Emma Plasschaert n’a donc pas failli à la règle, le vendredi 10 août, quand elle est devenue la première championne du monde belge en triomphant à Aarhus, en classe Laser Radial. Une grande première pour sa quatrième participation aux Mondiaux.

« Il y a une histoire derrière cette photo », indique l’Ostendaise en la regardant avec un brin de nostalgie.  » Quand nous sommes arrivés sur le lieu des régates, on s’est rendu compte qu’on avait oublié le drapeau… Heureusement, le consulat belge en a apporté un en urgence à Wil (NDLR : van Bladel, son entraîneur) et j’ai pu l’embarquer en dernière minute ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct