lesoirimmo

Nina Derwael, championne d’Europe et du monde de gymnastique: «Quand j’ai vu mon score, j’ai compris»

©Olivier Polet
©Olivier Polet

En cette fin d’année, Nina Derwael (18 ans) enchaîne les remises de récompense comme les perles (Mérite Sportif, Sportive de l’année, Géant Flamand et Joyau du sport flamand). « C’est agréable mais ça demande pas mal d’énergie et l’entraînement en souffre un peu… », reconnaît-elle. «  Je serai contente d’être en 2019 avec, d’entrée, ce stage d’une semaine à Saint-Pétersbourg (NDLR : l’équipe s’envole ce 30 décembre) pour bien recommencer après huit jours de congé ! »

La gymnaste de Saint-Trond a, il est vrai, connu une année 2018 aussi exténuante que brillante. A son tableau de chasse, deux médailles, une d’or (barres asymétriques) et une d’argent (poutre), à l’Euro de Glasgow, en août, et le titre suprême, une nouvelle fois aux barres, son agrès de prédilection, aux Mondiaux de Doha, en octobre. Une première pour une Belge à ce niveau dans ce sport tellement exigeant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct