De plus en plus contesté, Mark Zuckerberg se dit pourtant «fier des progrès réalisés» en matière de sécurité

© PhotoNews
© PhotoNews

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, s’est dit «fier des progrès réalisés» en 2018 pour améliorer le premier réseau social du monde, empêtré dans une série de scandales retentissants depuis plus de deux ans qui ont miné la confiance des utilisateurs et éveillé l’attention des régulateurs.

«Pour 2018, le défi personnel que je m’étais lancé était de me concentrer sur quelques-uns des problèmes les plus pressants auxquels fait face notre communauté --que ce soit empêcher une interférence dans les élections, stopper les discours de haine et la désinformation, s’assurer que les gens gardent le contrôle de leurs informations et que notre service améliore leur bien-être», a écrit Mark Zuckerberg sur sa page Facebook vendredi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct