Allemagne: un impôt pour émanciper les mosquées

La Mosquée bleue d’Hambourg. En Allemagne, les cultes sont financés par un impôt qui  ne s’applique qu’aux fidèles.
La Mosquée bleue d’Hambourg. En Allemagne, les cultes sont financés par un impôt qui ne s’applique qu’aux fidèles. - Georg Wendt/dpa

Depuis Berlin

L’idée d’un « impôt mosquée » semble faire l’unanimité dans la classe politique allemande. À part l’extrême-droite, tous les partis se sont dit favorables à ce système qui permettrait aux mosquées d’Allemagne de ne plus faire appel à des dons venus de l’étranger et de financer le culte d’une manière plus transparente.

La proposition est venue du camp conservateur, pourtant opposé autrefois à l’idée d’une implantation durable de l’Islam en Allemagne. Le secrétaire d’Etat chargé des cultes au ministère de l’Intérieur, Markus Kerber (CDU), a déclaré au quotidien Die Welt qu’un « impôt mosquée » sur le modèle de « l’impôt église » pour les chrétiens pourrait être une solution pour affranchir les mosquées allemandes des influences étrangères.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct