Pourquoi les Belges devraient manger davantage de pain

©D.R.
©D.R. - D.R.

Tristes tartines : les derniers chiffres de l’enquête de santé de Sciensano montrent que depuis une bonne dizaine d’années, le Belge mange de moins en moins de pain. En 2017, on n’en mange plus en moyenne que 107 g par jour, soit entre deux et trois tartines, contre 121 g encore en 2014. « Au début du 20e siècle, chaque Belge en mangeait près d’un demi-kilo, le pain était un élément essentiel de la nourriture quotidienne. Evidemment, depuis, l’offre alimentaire s’est extraordinairement diversifiée. Et surtout le pain n’a pas bonne presse ces dernières années, notamment à cause des régimes « low carbon », pauvres en hydrates de carbone et riches en « bons gras », un régime très à la mode, puisque le fait de limiter l’apport glucidique et d’augmenter l’apport en bons gras pourrait permettre d’obtenir les effets bénéfiques à la santé de la diète cétogène, tout en évitant ses effets indésirables.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct