La mort, si loin, si proche avec Greg Iles

Greg Iles nous saisit à la gorge, avec cet « Arbre aux morts » comme  avec le premier volume de cette saga, « Brasier noir ».
Greg Iles nous saisit à la gorge, avec cet « Arbre aux morts » comme avec le premier volume de cette saga, « Brasier noir ». - D. R.

Avec Brasier noir l’an dernier, Greg Iles ouvrait le feu d’une « trilogie du Mississippi » grattant au plus près de l’os la grande épopée américaine des années soixante, embrasant les pages les plus sombres de l’Amérique. Il ne nous a pas fallu attendre longtemps pour découvrir dès ce début d’année la suite : un deuxième tome quasiment aussi épais mais tout aussi dense et haletant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct