Le recul des ventes de l’iPhone fait trébucher Apple

Très dépendant de l’iPhone, Apple a une autre corde à son arc
: les services, assure son patron, Tim Cook. © Reuters.
Très dépendant de l’iPhone, Apple a une autre corde à son arc : les services, assure son patron, Tim Cook. © Reuters.

La dégringolade boursière d’Apple s’est accentuée ce jeudi, après un avertissement sur résultats, le premier depuis… 2002.

Le titre, qui a déjà perdu plus 30 % de sa valeur depuis son maximum historique de 232,07 dollars atteint au tout début du mois d’octobre, cédait près de 10 % ce jeudi à l’ouverture de la Bourse américaine.

Voilà plusieurs semaines que les analystes financiers s’inquiétaient d’un affaiblissement de la demande pour l’iPhone, le produit phare du groupe de Cupertino, dont certains fournisseurs et sous-traitants faisaient d’ailleurs état d’une baisse des commandes.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct