Au Bénin, un délicat combat pour une agriculture durable

Au Bénin, un délicat combat pour une agriculture durable
Pauline Hofmann.

A ce stade-là, ce n’est plus du hasard. » Cécile Schalenbourg, éleveuse et agricultrice belge, observe les deux parcelles. D’un côté, le sol est légèrement entrelacé de plantes grimpantes vert foncé, des plants de maïs de plus de 2 mètres s’en échappent. Les épis sont larges, fournis. Moins qu’en Belgique, certes mais il faut voir ce qui vit à quelques pas de là : la même culture, de l’autre côté, ne dépasse pas 1 m 60. Les plantes vivaces empêchent presque d’avancer entre les pieds de maïs. Les plants et leur produit sont bien chétifs alors que la saison de la récolte bat son plein.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct