Sébastien Loeb: le triomphe ou la galère?

@AFP
@AFP

On pensait bien que le Dakar 2018 était le dernier pour l’Alsacien. On aurait même parié que Sébastien Loeb serait soulagé de ne plus devoir subir l’affront de concurrents bien plus agiles que lui dans le franchissement des dunes.

Mais ce sportif d’exception n’a pas été « fondu » dans le même moule que le commun des mortels. Cette épreuve qui lui a résisté en trois tentatives s’est transformée en défi personnel. Alors que Peugeot a quitté la scène sportive, le Français a choisi de reprendre du désert avec le prototype qu’il pilotait en 2017. Folie ou acte héroïque ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct