Commerce: Pékin et Washington se remettent à table

Xi Jinping accueillant Donald Trump, en novembre 2017 à Pékin
: une année qui s’ouvre sous fortes tensions commerciales.
Xi Jinping accueillant Donald Trump, en novembre 2017 à Pékin : une année qui s’ouvre sous fortes tensions commerciales. - EPA/ EFE.

Depuis Pékin

Grosse surprise, lors des nouvelles palabres commerciales sino-américaines à Pékin ces lundi et mardi. Les Etats Unis ayant envoyé Jeffrey Garrish, sous-secrétaire d’Etat, la Chine avait répondu en lui opposant son exact homologue, un vice-ministre chinois du commerce. Mais quand les deux délégations furent en présence ce lundi, on découvrit que l’interlocuteur n’était autre que Liu He, l’homme de confiance du président Xi Jinping. Si intense était le besoin de la Chine de sortir de cette situation périlleuse, qu’elle n’avait pu résister à l’envie d’envoyer un homme du plus haut niveau !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct