Les jurés du procès Nemmouche, sans peur de le juger

Sortie des hommes de loi après le tirage au sort des membres du jury de la cour d’assises.
Sortie des hommes de loi après le tirage au sort des membres du jury de la cour d’assises. - Photonews.

Nemmouche et Bendrer ne font pas peur. La crainte de juger les deux terroristes présumés, accusés d’avoir commis ou contribué à commettre l’attentat contre le Musée juif le 24 mai 2014, était quasiment absente des demandes de dispense de siéger comme juré populaire émise par les 200 candidats retenus pour constituer, lundi, le jury (12 jurés effectifs et 12 suppléants) appelé à siéger durant près de deux mois aux assises de Bruxelles.

31 jurés potentiels avaient déjà été dispensés sur base de certificats médicaux adressés au greffe avant l’ouverture de la sélection. 37 autres ont été dispensés par la présidente Laurence Massart après avoir exposé oralement leurs motivations. Un homme âgé, dont le sonotone « vieux de dix ans », ne lui permettait pas d’entendre correctement a ainsi été renvoyé dans ses foyers.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société