Sea Watch 3, le navire aux migrants dont personne ne veut

© EPA.
© EPA.

Avec ses 55 mètres de long, le Sea Watch 3, affrété par une ONG allemande, poursuit la mission de son prédécesseur, le navire Lifeline : secourir les migrants en mer et les empêcher de se noyer. A son bord actuellement : 32 personnes dont trois jeunes enfants, trois adolescents non accompagnés ainsi que quatre femmes, originaires du Nigeria, de la Libye et de la Côte d’Ivoire. « Les gens dorment dans une même pièce sur le pont arrière du bateau. La pièce est remplie, ils dorment avec une couverture en guise de matelas 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct