Les zones de basses émissions envisagées par les villes wallonnes

Le décret prévoit que, dès le 1
er
 janvier 2020, seuls les véhicules diesel répondant au moins à la norme Euro 4 pourront circuler dans ces zones. Les véhicules à essence ou au gaz naturel devront, eux, répondre au moins à la norme Euro 2.
Le décret prévoit que, dès le 1 er janvier 2020, seuls les véhicules diesel répondant au moins à la norme Euro 4 pourront circuler dans ces zones. Les véhicules à essence ou au gaz naturel devront, eux, répondre au moins à la norme Euro 2. - Belga.

Les villes wallonnes emboîteront-elles le pas de Bruxelles, en instaurant des zones de basses émissions ? Ce sera, en tout cas, bientôt possible puisqu’un nouveau décret va être voté en séance plénière mercredi prochain, indique Carlo Di Antonio (CDH), le ministre wallon de l’Environnement. Ce décret permettra aux communes wallonnes d’instaurer, de manière permanente ou ponctuelle, une ou plusieurs zones de basses émissions sur leur territoire. Ainsi, dès le 1er janvier 2020, seuls les véhicules diesel répondant au moins à la norme Euro 4 pourront circuler dans ces zones. Les véhicules à essence ou au gaz naturel devront, eux, répondre au moins à la norme Euro 2. Objectif ? Améliorer la qualité de l’air et donc la santé publique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct