Elections en RDC: une ONG dénonce l’arrestation d’un opposant

©Reuters
©Reuters

Une ONG congolaise a dénoncé mercredi l’arrestation d’un opposant accusé d’avoir publié de « faux résultats » de la présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo, où tout un pays attend toujours l’annonce officielle du vainqueur.

Selon la Fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP), Armand Lokeka Okito, avocat et candidat à la députation nationale pour le compte de la plate-forme d’opposition Ensemble, a été arrêté lundi à son domicile par « 18 policiers bien armés » et conduit dans les locaux des services spéciaux de la police de Kinshasa. «  Il est effectivement chez nous, l’instruction suit son cours normal  », a confirmé à l’AFP le porte-parole de la police, le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct