Les tortues marines se féminisent à la faveur du réchauffement climatique

D’ici 2100, la population de mâles chez les tortues vertes marines diminuera de 7 à 24
% en raison du changement climatique.
D’ici 2100, la population de mâles chez les tortues vertes marines diminuera de 7 à 24 % en raison du changement climatique. - Photo News

Les tortues, comme d’autres reptiles, serpents, lézards, crocodiles, ont un déterminisme sexuel thermodépendant. C’est la température d’incubation des oeufs qui va déterminer le sexe du bébé à venir. Aujourd’hui, chez les tortues vertes marines, il y a presque autant de naissances de mâles que de femelles (52 % de filles). D’ici à la fin du siècle, il pourrait n’y avoir que de 7 à 24 % de mâles en raison du changement climatique. En effet, une élévation de la température favorise les filles.

Mais ce n’est pas la seule conséquence du réchauffement. Une équipe de chercheurs de l’université d’Exeter, en Grande-Bretagne, du centre Mare d’écologie marine de Lisbonne et de l’Institut de biodiversité de Guinée-Bissau, dont les résultats sont publiés dans la revue Global Change Biology, a tenté de toutes les recenser et de les extrapoler à la fin du XXIe siècle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct