La Commission appelle le Parlement à conclure

La commissaire européenne au transport, Violeta Bulc, a rencontré les ministres du transport des pays les plus réticents aux réformes dans le secteur du transport : bulgare, hongrois, lituanien et polonais. « Le statu quo n’est pas une option », a-t-elle déclaré à l’issue de cette rencontre. « L’Europe a besoin de règles claires pour le secteur du transport routier », a-t-elle ajouté. Rappelant le paquet « mobilité » qui aura un large impact sur les conditions de travail des transporteurs routiers, elle a estimé que des règles communes au niveau européen permettront des conditions de concurrence similaires partout dans l’Union européenne, alors que certains pays, dont la Belgique, dénoncent la concurrence acharnée des entreprises de l’Est et les conditions abusives qu’elles imposent à leurs collaborateurs.« Cela aidera à répondre à la pénurie actuelle de transporteurs qui affecte l’industrie européenne », a encore expliqué la commissaire. La Belgique souffre également de cette pénurie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct