La Reine Lear Un Shakespeare dans Lear du temps!

Le désarroi d’une famille au bord du précipice.
Le désarroi d’une famille au bord du précipice.

A ceux qui, avec un certain scepticisme, demanderaient : «  Mais, au fond, pourquoi faire du Roi Lear une femme ?  », on répondra « et pourquoi pas ? ». En imaginant qu’une femme puisse être ce despote cruel et narcissique, intraitable avec ses enfants et intransigeant dans les affaires, Tom Lanoye se fait plus féministe que les féministes, et c’est tant mieux. Mais la transfiguration la plus spectaculaire du chef-d’œuvre du Shakespeare n’est pas là mais plutôt dans le décor qu’il lui choisit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct