RD Congo: derrière la victoire de Tshisekedi, la crainte d'un arrangement politique

RD Congo: derrière la victoire de Tshisekedi, la crainte d'un arrangement politique

Alors que Martin Fayulu était donné vainqueur par la plupart des observateurs, la Céni (Commission électorale indépendante) a créé la surprise au milieu de la nuit en proclamant la victoire de Félix Tshisekedi Tshilombo, avec 38 % des voix. Ce résultat demeure provisoire certes, car des recours demeurent possibles, mais il met fin à une longue attente et il scelle la fin d’une époque, celle de Joseph Kabila, dont le dauphin, Emmanuel Shadary Ramazani, n’a engrangé que 23 % des voix, arrivant en troisième position, derrière Martin Fayulu, crédité de 34 % des voix.

Ce dernier, généralement donné gagnant et qui avait attiré des foules considérables lors de ses meetings de campagne, n’a pas accepté sa défaite, dénonçant le « putsch électoral » et le passage en force

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct