lesoirimmo

Procès Nemmouche: le récit éclairant des quatre rescapées du Musée juif

les Riva n’avaient pas voulu acheter de tickets. Le dernier vendu par Alexendre Strens, le n°07472 le fut Simone S.
les Riva n’avaient pas voulu acheter de tickets. Le dernier vendu par Alexendre Strens, le n°07472 le fut Simone S. - B. et DR

Des quatre rescapées de l’attentat commis contre le Musée juif le 24 mai 2014, seule Clara B. s’est constituée partie civile. Cette dame, alors âgée de 78 ans, demeure profondément ébranlée par la certitude incontestable que la mort, ce jour-là, avait décidé de l’ignorer, elle, la réfugiée politique chilienne qui avait déjà échappé aux balles des nervis de Pinochet. Elle se trouvait dans le bâtiment des expositions temporaires du Musée où son amie qui l’accompagnait, la sculptrice Marie B., 80 ans, exposait ses œuvres dans l’exposition « La robe est Ailleurs », inaugurée le 6 mars 2014 en présence du ministre MR des Affaires étrangères Didier Reynders.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct