JO 2020: le président du comité olympique japonais mis en examen pour «corruption»

©AFP
©AFP

Le président du comité olympique japonais, Tsunekazu Takeda, a été mis en examen en décembre à Paris pour « corruption active » dans l’enquête française sur l’attribution des JO de Tokyo 2020, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information du quotidien Le Monde.

M. Takeda a été mis en examen le 10 décembre par les juges d’instruction parisiens qui tentent depuis trois ans de faire la lumière sur le versement suspect de près de deux millions d’euros réalisé en 2013 pendant la campagne de candidature japonaise victorieuse, au détriment de Madrid et Istanbul.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Jeux olympiques