2018, une année record pour les saisies de cocaïne au port d’Anvers

Les douaniers anversois peuvent compter, dans la lutte contre le trafic de drogue, sur des scanners de containers de plus en plus performants.
Les douaniers anversois peuvent compter, dans la lutte contre le trafic de drogue, sur des scanners de containers de plus en plus performants. - Sylvain Piraux / Le Soir.

Anvers confirme son statut de principale porte d’entrée en Europe de la cocaïne. 2018 constitue en effet une année record en termes d’interception de cette marchandise illégale, selon les chiffres du SPF Finances présentés ce vendredi. 50,1 tonnes ont été saisies l’année dernière par les services du port flamand, les Douanes et les services de police. Record battu ! Et même explosé : cela représente 22 % de volume en plus par rapport à 2017.

Ces 50 tonnes valent sur le marché de la drogue quelque 2,5 milliards d’euros, selon l’estimation du ministère.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct