L’étonnante traque du Llama

Les rapports balistiques dressés à partir des balles et des douilles retrouvées au Musée juif établissent avec certitude que les deux armes retrouvées en possession de Mehdi Nemmouche lors de son arrestation à Marseille sont bien celles qui ont tiré rue des Minimes. Les experts ont relevé 25 « traces » (éclats compris), imputables à treize balles tirées. Cinq furent tirées par le pistolet Llama Scorpio .38.

Elles atteignirent le couple Riva et Alexandre Strens. L’arme s’étant enrayée, Nemmouche se replia sur la Kalashnikov « Crvena Zastav » dont une rafale de 8 balles faucha Dominique Sabrier. Cette arme était en mauvais état : les experts balistiques eurent du mal à le faire fonctionner lors de l’exécution des expertises.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct