Objectif 31 mars pour les arbres scolytés

La forêt interdite continue de livrer son lot de désagréments, et ce n’est pas fini. Nous l’avons déjà dit, mais le secteur forestier est lourdement touché par cette crise, d’autant plus que de nombreux épicéas sont frappés par le scolyte. Il est urgent d’agir pour les couper, tenter de valoriser au mieux ce qui peut l’être et stopper également cette épidémie ravageuse qui pourrait reprendre vigueur au printemps si rien n’est fait durant cet hiver.

Le ministre René Collin sait que le temps est compté. Il a demandé au DNF, en collaboration avec l’Office économique wallon du bois, d’établir un tableau des priorités pour les travaux d’abattage les plus urgents dans tous les périmètres de la PPA, zones noyau et tampon comprises, pour pouvoir prélever le maximum de bois scolytés avant le 31 mars.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct