Création d’une zone P: une réponse pragmatique à une problématique liégeoise

Il y a une dizaine d’années la Ville de Liège avait fait le choix de fermer plusieurs salons de prostitution pour répondre à des questions de sécurité publique. « A l’époque une réflexion avait été menée et une solution avait été envisagée : la création d’un Eros Center. Toutefois certaines familles politiques tel que le CDH s’étaient positionnées contre ce projet. Un avis qui était également partagé par certains membres de la majorité. Un tel projet ne pouvait être mené sans un consensus fort autour de la table, c’est pourquoi cette idée a été abandonnée », rappelle le cabinet du bourgmestre de la Ville de Liège.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct