RD Congo: Félix Tshisekedi et Joseph Kabila risquent d’être «unis par le sort»

©AFP
©AFP

Les résultats des élections législatives ne confirment pas ceux des présidentielles : alors que deux candidats présentés par l’opposition, Martin Fayulu et Félix Tshisekedi étaient arrivés en tête, devançant largement le successeur désigné du président Kabila, Emmanuel Shadary Ramazani, c’est le Front Commun pour le Congo, une vaste coalition rassemblée autour du parti présidentiel le PPRD qui arrive en tête à l’Assemblée nationale et revendiquera donc le poste de Premier Ministre. Une cohabitation donc, qui, de manière surprenante, satisfait et rassure une grande partie de l’opinion congolaise. Nombre de nos interlocuteurs, à part les partisans de Martin Fayulu qui dénoncent toujours une manipulation des bulletins de vote, assurent que «  personne n’a tout gagné, personne n’a tout perdu…  » Autrement dit, personne n’a perdu la face, la réconciliation est possible, le spectre de la guerre civile est écarté, pour le moment en tout cas.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct