«Grande diversion», «faible et prévisible», «creuse»,...: les politiques très critiques envers la lettre ouverte d’Emmanuel Macron

©D.R
©D.R

Ce dimanche soir, Emmanuel Macron a publié une lettre ouverte aux Français pour les inviter à s’exprimer sur d’importants sujets de société les semaines à venir. Cette lettre, et le débat national qui suivra, sont censés permettre au président de renouer le dialogue avec les citoyens suite à la crise des gilets jaunes. De nombreux politiques ont d’ores-et-déjà critiqué cette lettre, qu’ils jugent « creuse » et « prévisible » :

«  On ne bougera pas la répartition des richesses et il faut continuer à réduire la dépense publique. En matière de démocratie, tous les sujets sont ouverts à la discussion sauf le rôle du Président de la République. Faible et prévisible.  », critique le socialiste Benoît Hamon sur Twitter.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct