L’épouse de Ghosn écrit à Human Rights Watch pour dénoncer les conditions de détention de son mari

L’épouse de Ghosn écrit à Human Rights Watch pour dénoncer les conditions de détention de son mari

Carole Ghosn, la femme de Carlos Ghosn, a écrit une lettre à l’ONG de défense des droits humains Human Rights Watch où elle se plaint des « rudes » conditions de détention du patron de Renault.

Dans ce courrier de neuf pages que l’AFP a pu consulter dimanche, Mme Ghosn déplore le fait que son mari soit détenu, depuis son arrestation le 19 novembre, dans une cellule éclairée nuit et jour, et qu’il n’ait pas accès à son traitement médical quotidien.

« Pendant des heures chaque jour, les inspecteurs l’interrogent, l’intimident, le sermonnent et l’admonestent, dans l’intention de lui extirper une confession », écrit Carole Ghosn à propos de son époux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct