Rahaf, l’adolescente qui met le feu entre Ryad et Ottawa

La ministre des Affaires étrangères du Canada Chrystia Freeland (à droite) était heureuse d’accueillir  la jeune Saoudienne Rahaf Mohammed al-Qunun.
La ministre des Affaires étrangères du Canada Chrystia Freeland (à droite) était heureuse d’accueillir la jeune Saoudienne Rahaf Mohammed al-Qunun. - Reuters.

C’est l’histoire d’une fugue planétaire, dont se sont emparés les réseaux sociaux. Rahaf Mohammed al-Qunun, Saoudienne de 18 ans, a fait faux bond à sa famille il y a une dizaine de jours lors d’une escale au Koweït. Selon la jeune femme, son père, violent, allait la contraindre à un mariage forcé.

L’adolescente a alors pris un billet d’avion pour Bangkok. A la demande de ses proches, les autorités thaïlandaises l’ont arrêtée. Ils ont d’abord envisagé de l’expulser vers l’Arabie saoudite. La jeune femme, désespérée, s’est alors barricadée dans une chambre d’hôtel de l’aéroport de Bangkok, avant de lancer une campagne sur les réseaux sociaux pour évoquer sa situation.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct