Scylla et Sofiane Pamart, avec Séléné pour muse

Sofiane Pamart (à g.) et Scylla, ou quand le rap réussit avec grâce le pari de sortir des clous.
Sofiane Pamart (à g.) et Scylla, ou quand le rap réussit avec grâce le pari de sortir des clous. - DR

Un piano, une voix : l’idée s’avère toute simple, et pas absolument inédite en matière de rap. Elle le devient par contre bien plus quand elle est intégralement au centre d’un projet, que celui-ci se concrétise sur scène et sur un album. Et c’est ça, Pleine Lune , l’œuvre commune du Bruxellois Scylla et du Français Sofiane Pamart.

Le rappeur à la voix d’ogre, comme on a eu l’occasion de le qualifier par le passé (écoutez l’album Abysses , ou « BX vibes »), y démontre une fois de plus combien il est attaché à la force des mots mais sort pour l’occasion de sa zone de confort strictement rap.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct