La révolution des soins à domicile débute demain

En tête des priorités, les personnes âgées, pour qui les soins sont vitaux. Et le rôle du médecin de «
campagne», comme le docteur David Simon, à Pâturages. © Bruno Dalimonte.
En tête des priorités, les personnes âgées, pour qui les soins sont vitaux. Et le rôle du médecin de « campagne», comme le docteur David Simon, à Pâturages. © Bruno Dalimonte.

Un socle d’expertise mais aussi un moteur de débats et d’expériences croisées. C’est ce que lance aujourd’hui la Fondation Roi Baudouin en association avec les trois universités complètes francophones (ULiège, UCL, ULB). Objectif : profiter des opportunités, comme la digitalisation des informations et l’interdisciplinarité croissante des métiers de soins, pour faire face au défi que représentent l’assèchement global des budgets et la croissance du nombre et de l’âge des patients.

Le projet, que Le Soir dévoile en exclusivité, ne se fera pas en dix minutes sur un coin de table : deux millions et demi d’euros sont apportés pour cinq ans. Avec comme objectif un livre blanc qui comprendra autant de recettes concrètes que de balises éthiques et politiques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct