Ces nouvelles routes dont les riverains ne veulent plus

Les riverains sont satisfaits
: le projet de la route régionale N931, comme pressenti, est abandonné. Le dossier redevient donc compétence communale.
Les riverains sont satisfaits : le projet de la route régionale N931, comme pressenti, est abandonné. Le dossier redevient donc compétence communale. - M.R.

Le dossier est particulièrement sensible en région namuroise. L’idée d’une liaison routière rapide entre Courrière (là où se croisent la N4 et la E411) et le centre hospitalier de Mont-Godinne (Yvoir), en passant par les villages de Maillen (Assesse) et Lustin (Profondeville, à proximité du Trou d’Haquin), était sur toutes les lèvres et a alimenté plus d’un débat durant la campagne électorale pour les communales. Un peu partout ont fleuri de grands panneaux demandant l’abandon de ce projet, d’autant qu’il rappelait un autre plus ancien, celui du « contournement sud » de Namur, qui lui aussi en son temps avait suscité une levée de boucliers. Les villages sont paisibles, et veulent le rester. Le sujet s’est régulièrement invité, ces derniers mois, au parlement wallon. Le mois dernier, le ministre de tutelle, Carlo Di Antonio (CDH), avait déjà laissé entendre l’abandon de cette route régionale N931 entre la E411 et Mont-Godinne. Ce vendredi, les bourgmestres des trois communes concernées rencontraient le ministre pour faire le point.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct