Voitures d’occasion, livres de cuisine, tatouages…: les nouveaux produits qui rentrent dans l’indice des prix à la consommation

Les voitures d’occasion font leur entrée dans le panier qui sert au calcul de l’indice des prix.
Les voitures d’occasion font leur entrée dans le panier qui sert au calcul de l’indice des prix. - Dominique Duchesnes

L’indice des prix à la consommation, c’est du sérieux. Et pas seulement pour les économistes. Nous sommes tous concernés, puisque c’est sur cette base qu’est effectuée l’indexation de nos salaires ou de nos allocations sociales. Il s’agit donc que l’indice des prix mesure correctement l’évolution du coût de la vie, en tenant compte notamment du changement des habitudes de consommation.

Chaque année, le « panier » sur lequel est calculé l’indice est ainsi adapté, par l’introduction (ou l’exclusion) de certains produits et services. Cette année, le loyer d’une chambre d’étudiant fait ainsi son entrée, tout comme les véhicules d’occasion, les poussettes, la consultation d’un diététicien, le tarif horaire d’un couvreur, les tatouages, le remplacement d’une serrure de porte, les compresses thermiques et les livres de cuisine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct