lesoirimmo

Brexit: Theresa May contre le Parlement, chronique d’une débâcle annoncée

Brexit: Theresa May contre le Parlement, chronique d’une débâcle annoncée

Depuis Londres

Il est dangereux de s’aventurer dans un magasin de porcelaine armé d’un gourdin. Encore plus quand on transporte avec soi deux massues symboliques, le «  no deal » et le « no Brexit », comme c’était le cas ce lundi matin pour Theresa May.

A la veille du vote des députés sur l’accord sur le retrait du Royaume-Uni de l’UE, la Première ministre britannique a prononcé un discours dans un atelier de faïence de Stoke-on-Trent. L’ancienne cité industrielle située entre Manchester et Birmingham a voté en masse pour le Brexit le 23 juin 2016. « Nous avons tous le devoir de mettre en pratique le résultat du référendum », a rappelé la cheffe de l’exécutif.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct