Grève chez Proximus: «Nous sommes satisfaits, la mobilisation a été importante», estime un syndicaliste

© Pierre-Yves Thienpont
© Pierre-Yves Thienpont

Vers midi mardi, la mobilisation du personnel gréviste de l’entreprise Proximus, face au siège bruxellois, se réduisait à une dizaine de personnes. Quelques jours après l’annonce d’un plan de transformation de l’entreprise, l’appel à la grève lancé par les syndicats en front commun a été massivement entendu. Selon Stéphane Daussaint de la CSC Transcom, pas moins de 1.500 personnes étaient présentes en début de journée, voire près de 2.000, soit une fourchette similaire à la quantité de postes que l’entreprise compte supprimer (1.900).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct