L’Unité anti-braconnage a dressé plus de 700 PV en 2018

L’Unité anti-braconnage a dressé plus de 700 PV en 2018

En 2018, l’Unité anti-braconnage (UAB) de l’administration wallonne a dressé 726 procès-verbaux, soit 42% de plus qu’en 2017, ressort-il des chiffres communiqués par le cabinet du ministre wallon René Collin. Depuis le 1er septembre, ses agents travaillent sous la responsabilité de l’inspecteur général du Département de la nature et des forêts (DNF), malgré l’opposition des associations de protection de l’environnement.

«Le transfert de l’UAB au DNF s’est fait sans réelle modification de leurs procédures. Toutefois, les derniers mois ont permis à la hiérarchie du DNF de préciser des modalités de fonctionnement de l’ensemble des agents assermentés afin de rationaliser l’exercice des missions de police et de contrôle au sein du département», commente le cabinet du ministre Collin, en charge de la Nature et des Forêts.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct